Poitrines, généreuses, pulpeuses, rondes, audacieuses, ou menues.
Seins lourds, fiers, ou de bakélite…

Les soutiens gorges sont disponibles dans les tailles suivantes : tour de dos du 75 au 145, du bonnet A au bonnet N. Pour s’adapter à toutes nos formes. Enfin trouver sa bonne taille, c’est juste merveilleux. Porter son soutien-gorge et ne plus y penser de la journée, ça n’a pas de prix.Il en est de même pour les bas qui les accompagnent, que ce soient, culottes, shortys, slips, strings, ils sont là pour affiner, englober, allonger, se rendre discret quand il le faut.

N’oublions pas la base, la lingerie féminine c’est comme les fondations d’une maison : les dessous font le dessus. Prenons deux personnes identiques, avec la même robe, revêtues de lingerie différente, le rendu de la robe est totalement distinct.

Comme nous sommes toutes différentes, et heureusement, nous avons de nombreuses formes de sous-vêtements, pour nous aider à trouver celle qui nous conviendra au mieux, que ce soient balconnets, coques, corbeilles, emboîtants, foulards, push évolutif, push microbilles, triangles, sans armatures…

Les matières jouent beaucoup aussi sur le maintien, les dos lycra toniques et nerveux ont une meilleure tenue pour les poitrines lourdes. Les dos plus légers en dentelles lycra, conviennent mieux aux poitrines menues.

Les dos et les pattes d’agrafages, plus ils sont larges et toniques, mieux le poids de la poitrine est supporté.

Les dentelles sont étudiées et placées selon la forme, sur le haut et /ou bas bonnet, doublées ou non,pour un confort et maintien optimum.

Les armatures, attention elles doivent impérativement arriver après le sein, surtout pas dans le sein, cela peut-être dangereux, si c’est le cas, cela veut dire que la taille ne vous correspond pas ou plus.
Les bretelles quelles soient tagliatelles, très fines, larges, doublées, ornées, crantées, ont également un grand rôle à jouer pour le confort du maintien.